Contactez nos agences

Nous sommes disponibles et réactifs
du lundi au vendredi de 08:30 à 12:30 et de 14:00 à 17:00.

Par e-mail

Par téléphone

Le pôle autonomie
04 67 813 813

Le pôle confort
04 67 540 540

Une question à propos de notre accompagnement ?

Contactez-nous via notre formulaire

Aides financières et crédit d’impôt :
de quoi s’agit-il ?

Le crédit d’impôt est égal à 50 % du montant des dépenses engagées dans la limite d’un plafond annuel de 12 000€.  D’une part si vous êtes éligible à l’avance immédiate du crédit d’impôt, vous ne devrez payer que les 50% du tarif.

L’ARDH est une aide financière versée par certains régimes de retraite, en sortie d’hospitalisation, pour prendre en charge tout ou partie de services d’aide à domicile tels que ceux proposés par A VOS COTES.

Conditions d’attribution :

  • Etre retraité et âgé de 55 ans et plus
  • Ne pas bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Modalités :
Plus précisément la demande peut être déclenchée soit par l’hôpital soit par l’établissement de soins de suite (ou de convalescence)
Ainsi, une aide de 1800 euros est octroyée pour une durée de 4 mois maximum. De plus, une participation financière vous est demandée. Toutefois, cette contribution dépend du niveau de vos revenus et peut varier entre 10 % et 73 %.

Le PAP est une aide financière versée par certains régimes de retraite. Le PAP prend en charge tout ou partie de services d’aide à domicile tels que ceux proposés par À VOS COTES selon des barèmes nationaux

Conditions d’attribution :

  • Etre retraité et âgé de 55 ans et plus
  • Etre identifié GIR 5 ou 6
  • Avoir besoin d’une aide pour accomplir les travaux domestiques de 1ère nécessité
  • Ne pas bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Modalités :
Le dossier doit être rempli pour un responsable d’A VOS COTES.
En dernier lieu, une fois le dossier complété et renvoyé, une évaluation est effectuée à votre domicile pour apporter des réponses aux besoins en termes de prestations (ménage, accompagnement, portage de repas,…), d’actions de prévention et de conseils.

L’APA est une allocation du Conseil Général attribuée à toute personne âgée en situation de perte d’autonomie. L’APA sert à financer les aides à la vie quotidienne (ménage, courses, accompagnement, repas,…) et certaines aides techniques non prises en charge par l’assurance maladie (déambulateurs, protections pour incontinence, barres de maintien,…)

Conditions d’attribution :

  • Etre âgé de 60 ans et plus,
  • Etre identifié GIR 1 à 4
    Résider en France de façon stable et régulière,
  • Etre en difficulté pour assumer certains actes essentiels de la vie quotidienne (se déplacer, se nourrir, s’habiller…). Il n’y a pas de conditions de ressources.

Modalités :
d’ailleurs, vous pouvez retirer un dossier auprès du Conseil Général ou du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). Vous pouvez aussi le demander tout simplement dans notre agence et un responsable vous aidera à le remplir.
D’autant plus, une fois le dossier complété et renvoyé, la durée d’instruction est de 6 à 8 semaines. Une équipe médico-sociale vient évaluer les besoins d’assistance (aide ménagère, auxiliaire de vie, portage de repas) et les besoins en matériels (adaptation du logement, téléalarme) en fonction de la grille AGGIR.
Une participation financière vous est demandée. Cependant, cette contribution dépend du niveau des revenus du demandeur.

La Majoration pour Tierce Personne (MTP) est une subvention pour personnes en situation de handicap ayant besoin de l’aide d’une personne extérieure pour accomplir les gestes de la vie quotidienne : s’alimenter, se lever, se déplacer, faire sa toilette, s’habiller, se déplacer à domicile. Non seulement, des actes qui nécessitent une assistance et une surveillance pour garantir la sécurité des personnes concernées.

Conditions d’attribution : 

• Être bénéficiaire d’une pension d’invalidité de 3ème catégorie. 

• Être âgé de moins de 60 ans au titre de séquelles d’accident du travail ou d’une maladie professionnelle ou au titre de l’invalidité. 

• Les personnes entre 60 et 65 ans (impérativement avant 65 ans) au titre de la pension vieillesse pour inaptitude. 

Attention :  En raison de, la MTP n’est pas cumulable avec l’APA. Elle est également déduite du montant alloué au titre des aides humaines de la PCH. La demande pour une Majoration pour Tierce Personne (MTP) doit être faite auprès de l’organisme versant la pension d’invalidité ou de vieillesse. Il s’agit généralement de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). 

Ensuite, la MTP est toujours accordée sur avis médical, c’est la raison pour laquelle le demandeur doit se munir de son certificat médical stipulant la nécessité d’être assisté par une personne extérieure pour les actes de la vie quotidienne. Le certificat sera par la suite examiné par la commission qui acceptera ou refusera la demande. Le montant de la MTP correspond à 40% de la pension qu’elle vient compléter. Cette somme ne peut pas être inférieure au minimum défini par le gouvernement, revalorisé chaque année. Elle n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.

La PCH est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie de la personne handicapée. Autrement dit, cette prestation couvre les aides humaines, techniques (aménagement du logement et du véhicule) et animalières.

Conditions d’attribution :

  • Etre âgé de moins de 60 ans. La demande peut être effectuée jusqu’à l’âge de 75 ans si la personne handicapée remplit les critères d’accès à la PCH avant l’âge de 60 ans.
  • Résider en France de façon stable et régulière,
  • Etre en difficulté absolue pour assumer au moins 2 activités parmi les suivantes :
    • Mobilité : se mettre debout, faire ses transferts, marcher, se déplacer,
    • Entretien personnel : se laver, s’habiller, prendre ses repas, assurer l’élimination,
    • Communication : parler, entendre, utiliser des appareils techniques de communication,
    • Tâches générales, relations avec autrui : s’orienter dans le temps, s’orienter dans l’espace, gérer sa sécurité, maîtriser son comportement dans ses relations avec autrui.

Modalités :
D’abord, le dossier de demande doit être déposé à la MDPH (Maison Départementale des personnes handicapées) du lieu de résidence.
Ensuite, une équipe pluridisciplinaire vient évaluer les besoins et élaborer un plan personnalisé de compensation et pour finir, les montants de la prestation de compensation du handicap sont fixés par nature de dépense.

Pour plus d’informations : www.service-public.fr ou téléchargez le Guide PCH aide humaine ou le Guide PCH aides techniques

Vous êtes à la recherche d' un emploi dans le service à la personne ?

Nous avons un site dédié aux recrutements

Venez jeter un coup d’œil, vous risquez d’être étonné ! Notre philosophie d’entreprise repose sur une transparence totale vis-à-vis des employés.

C’est parce que nous sommes certains de proposer ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle dans notre département en termes de Qualité de Vie au Travail que nous pouvons avoir une telle transparence.